Présenter le CAP pâtisserie en tant que Candidat Libre

Chaque année de nombreux prétendants au diplôme du CAP Pâtisserie se présentent à l’examen en tant que candidat libre. Ce mode de présentation est de plus en plus prisé par les salariés en reconversion ou encore les demandeurs d’emploi désireux de se former aux métiers de la pâtisserie. Cet article a pour but de vous apporter des précisions sur les modalités de l’examen en tant que candidat individuel et les solutions qui s’offrent à vous pour financer votre examen et vous équiper.

Qu’est-ce que l’examen en candidat libre ?

Un candidat libre ou candidat individuel est un candidat qui se présente à un examen de l’Éducation Nationale sans avoir, au préalable, assisté à des cours en établissement public ou privé.

Le candidat libre peut être mineur ou majeur, français ou étranger et, surtout, celui-ci peut se présenter à l’examen sans avoir suivi le cursus « classique ».

Les examens suivants sont accessibles aux candidats libres :

  • DNB (Diplôme national du brevet) et CFG (Certificat de formation générale)
  • BP (Brevet professionnel) et CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle)
  • Baccalauréats généraux, technologiques et professionnels
  • BTS (Brevet de technicien supérieur)
  • DCG (Diplôme de comptabilité et gestion)
  • DSCG (Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion)

Pour prétendre au passage de l’examen, le postulant doit, au préalable, s’inscrire au rectorat de son lieu de résidence, cela peut se faire par internet ou au guichet du rectorat.

En règle générale, les inscriptions ont lieu aux mois d’octobre ou novembre de l’année précédant la date de l’examen. 

Vous avez la possibilité de le passer sous la forme globale en 1 an ou sous la forme progressive en 2 ans.

Quels sont les avantages de présenter l’examen en Candidat Libre ?

Il est avantageux de présenter l’examen en candidat libre

  • pour les personnes en reconversion, souhaitant conserver leur activité principale le temps de la formation,
  • pour les personnes en incapacité de se déplacer,
  • pour les personnes en incapacité de payer le coût d’une formation classique,
  • ou encore pour les personnes souhaitant avancer à leur propre rythme.

Comment présenter le CAP Pâtisserie en Candidat Libre ?

Depuis 2019, il est obligatoire de réaliser des stages professionnels pour pouvoir se présenter à l’examen en tant que candidat libre. Il y a 14 semaines obligatoires, à réaliser dans toute entreprise comportant un service de fabrication de pâtisserie, cela peut donc être en boulangerie, pâtisserie, grandes surfaces, chez un traiteur, ou encore dans un restaurant.

Zoom sur les épreuves du CAP Pâtissier

Depuis la session 2021, les épreuves sont orientées davantage sur la pratique que sur la théorie, afin de favoriser l’embauche de jeunes pâtissiers dès leur sortie d’études.

L’examen se décompose en 3 épreuves générales obligatoires :

  • Un écrit,
  • Un oral,
  • Une partie pratique.

Les épreuves générales

Ces épreuves sont facultatives si le candidat possède déjà un diplôme de niveau 3 (CAP ou BEP) ou de niveau supérieur et qui comporte une épreuve obligatoire d’anglais. Il existe également des épreuves facultatives d’éducation physique et sportive ou arts appliqués et culture artistique dont les points obtenus au-dessus de 10/20 sont comptabilisés pour l’examen.

Les épreuves professionnelles

Comment préparer le CAP Pâtissier en candidature individuelle ?

La phase de préparation avant la présentation de l’examen est non négligeable, il est impératif de se préparer correctement si l’on souhaite réussir à l’examen.

Il existe de nombreux établissements dispensant des formations à distance, qui vous permettent de vous préparer efficacement, à l’image de l’Atelier des chefs, Skill & you, Youschool, CEF, Espace-Concours, etc.

Ces écoles proposent des cours en ligne, consultables à tout moment.

Quels sont les financements possibles ?

Différents moyens s’offrent à vous pour financer votre formation, de nombreuses écoles vous proposent par exemple un échelonnement du financement. Il est également possible de financer la formation via son compte CPF (Compte Personnel de Formation), cela concerne uniquement les salariés du public ou du privé. Pour les demandeurs d’emploi, il est également possible de faire financer sa formation par le Pôle Emploi. 

Où trouver son équipement professionnel ?

Eurolam vous équipe avec du matériel professionnel, sélectionné avec soin pour répondre aux exigences de votre formation et de l’examen.

Nous proposons toute une gamme de mallettes destinées aux candidats libres, et nous vous proposons notamment 2 déclinaisons de mallette CAP pâtisserie candidat libre :

une version Access, avec nos couteaux surmoulés et une version Expert, composée de nos couteaux forgés avec mitre et 3 rivets.

Découvrez notre Mallette CAP Pâtisserie 37 pièces gamme Access – Candidat Libre. Découvrez notre Mallette CAP Pâtisserie 38 pièces gamme Expert – Candidat Libre.

Eurolam dispose d’une gamme complète « candidat libre » qui vous permettra de vous équiper pour préparer l’examen des sections service en salle, boulangerie, boucherie, confiserie-chocolaterie, charcuterie, etc.

Où effectuer son CAP cuisine ?

Le secteur des métiers de bouche et de la restauration est un secteur florissant, offrant de nombreuses opportunités aux jeunes qui désirent y faire carrière.

Les métiers sont nombreux et la majorité des contrats proposés par les plateformes de recrutement sont des CDI.

Aujourd’hui nous nous intéressons particulièrement à la filière cuisine, le métier de cuisinier est l’un des 10 métiers du secteur qui recrutent le plus en 2019, ce qui pousse d’ailleurs de nombreux salariés à se réorienter dans cette voie.

Le cuisinier évolue au sein d’une brigade, il peut se voir assigner des missions diverses et variées telles que confectionner les menus, préparer les plats, choisir les produits qui viendront composer son assiette, cuire les viandes, dresser les assiettes, maintenir un espace de travail propre et veiller à l’application des normes de sécurité et d’hygiène.

Pour exercer ce métier il est vivement conseillé de suivre au préalable une formation, afin d’acquérir les bases de cette profession et d’obtenir des connaissances techniques et pratiques.

De nombreuses possibilités s’offrent à vous, si vous souhaitez vous former au métier de cuisinier. En fonction de votre âge, du dernier diplôme obtenu. Vous avez par exemple la possibilité de choisir votre voie : la formation initiale en lycée professionnel, l’apprentissage en Centre de Formation pour Apprentis (CFA) ou encore la formation à distance auprès des écoles en ligne. Vous pouvez opter pour un CAP, un bac professionnel, voire un BTS, il existe également des passerelles pour les adultes dans des établissements spécialisés etc.   

Aujourd’hui nous nous intéressons particulièrement au CAP Cuisine, accessible après la classe de 3ème, via les différentes voies énumérées ci-dessus, dans des établissements publics ou privés.

Vous souhaitez effectuer un CAP Cuisine ?

Voici un panel d’établissements qui proposent cette formation dans la région Auvergne Rhône-Alpes.